Antoine HLT - Déclaration (live)

Live du 12 mai 2018 à Laxou dans le très bel Espace Europe, ancienne église Saint-Paul reconvertie en espace culturel.

Paroles et musique: Antoine HLT
Arrangements originaux: Philippe Gatto et Josse Gérard
Arrangements scéniques: Collectif
Cajón: David Maupetit
Guitares: Antoine Bridet, Franck Donischal
Violon: Amine Troudi
Chœurs: David JPM, Josse Gérard
Lumières: Patricia
Mastering: Josse Gérard
Captation live: Magoo Prod
Montage: Antoine HLT

Merci à Jean-Marie Carreau, l'association ALODC et Mau.

La chanson originale est extraite de l'album "Le sens des marches", disponible depuis le 13 août 2017.

https://itunes.apple.com/fr/album/le-...
http://www.deezer.com/fr/album/46094012

www.antoine-hlt.com
https://www.facebook.com/hlt.antoine/

Paroles:

J'aimerais vous dire
Que je n'vous connais pas
Mais ce serait mentir
Vous êtes devant moi
J'aimerais vous dire
Que je n'vous connais pas
Mais ce serait trahir
Ce sang qui coule en moi

Je connais votre sourire
Je connais tous vos désirs
Vos paupières et votre voix
Je connais tous vos silences
Les secrets de votre enfance
Et le moindre de vos pas

J'aimerais vous dire
Que je n'vous aime pas
Mais ce serait mentir
Vous êtes mon émoi
J'aimerais vous dire
Que je n'vous aime pas
Mais ce serait trahir
Ce coeur qui bat en moi

Et j'aime votre sourire
Et j'aime tous vos désirs
Vos paupières et votre voix
Et j'aime tous vos silences
Les secrets de votre enfance
Et le moindre de vos pas

J'aimerais vous dire
Que je ne souffre pas
Mais ce serait mentir
Car vous ne m'aimez pas
J'aimerais vous dire
Que je ne souffre pas
Mais ce serait trahir
Ce fiel qui coule en moi

Je souffre de vos sourires
Je souffre de vos désirs
De vos paupières votre voix
Je souffre de vos silences
Des secrets de votre enfance
Et du moindre de vos pas

J'aimerais vous dire
Que je ne vous tue pas
Mais ce serait mentir
Vous êtes devant moi
J'aimerais vous dire
Que je ne vous tue pas
Mais ce serait trahir
Ce sang qui coule déjà

Plus jamais votre sourire
Plus jamais aucun désir
Plus de paupières plus de voix
Pour toujours votre silence
Les secrets de votre enfance
Et l'absence de vos pas

Oh j'aimerais vous dire
Que je n'vous aime pas..."

Retour